6913 A positif (A+) | Fiertés de droite

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Fiertés de droite
Un blog Yagg
Dernier Billet
Non classé | 07.05.2015 - 16 h 21 | 1 COMMENTAIRES
A positif (A+)

cartesang

 

Je suis née en 1983. Prématurée à 7 mois, 940 grammes, un mois de couveuse, une forte myopie, une glande hypophyse capricieuse et beaucoup d’inquiétude pour mes parents.

 

1983, en plein scandale du sang contaminé donc. Contre l’avis de mes parents je serai transfusée. Sans le savoir à l’époque, par cet acte les médecins vont me fermer les portes du don du sang à vie.

 

Par chance je n’ai pas été contaminée, pourtant 21 ans plus tard lorsque pour la première fois je me suis présentée au camion de l’Etablissement Français du Sang (EFS) pour donner mon sang sur le parvis de mon Ecole ; pleine d’entrain et contente de le faire. Je serai invitée à repartir sur le simple fait d’avoir été transfusée bébé.

Plus de 10 ans après je me souviens encore du regard de cette femme, plein de jugement et de froideur appliquant les règles et refusant d’entendre que j’ai toujours été HIV négative.

 

Alors comment ne pourrais-je pas comprendre la frustration des HSH (Hommes ayant des relations Sexuelles avec des Hommes) ne pouvant pas donner leur sang sr simple appartenance à une population ?

 

Il y a un mois et demi environ, Arnaud Richard député UDI recevait GayLib en audition sur le projet de loi Santé en sa qualité d’orateur pour le Groupe sur ce texte. Attentif, à l’écoute, curieux, nous avons eu un échange constructif de plus d’une heure. Il nous rejoint sur l’hypocrisie d’un questionnaire basé sur du déclaratif, sur la prévalence du comportement à risques ou non du donneur sur la notion de population à risques, avec la même période de 4 mois d’exclusion temporaire en cas de changement de partenaire.

Il déposa en Commission un amendement, qu’il retira sur demande de la Ministre. Peu convaincu il le redéposa en séance. Son amendement co-signé par 15 autres députés UDI a été voté à l’unanimité.

 

Certains ont dénoncé un amendement empreint de repentance Arnaud Richard n’ayant pas voté le mariage pour tous.

Ce sont deux sujets non connexes qui n’ont strictement rien à voir.

Après le vote de son amendement Arnaud Richard m’a appelée, je peux vous assurer qu’il était sincèrement heureux et fier d’avoir travaillé avec nous et porté ce sujet en Commission puis en séance et de le voir voté à l’unanimité au-delà des clivages politiques.

 

Donner son sang n’est à mon sens pas un droit mais une sorte de devoir de citoyen.

N’oublions pas que tous les étés l’EFS est en manque de sang.

 

La France doit surpasser les traumatismes des scandales sanitaires et médicaux passés.

 

A+, O-, B+, nous sommes tous des citoyens donneurs.

 ————

Suite à la récente décision rendue par la Cour Européenne de Justice sur le sujet, la Ministre Touraine a annoncé une réunion de travail inter associative à la fin du mois de mai à laquelle GayLib participera bien sûr. Nous resterons vigilants et exigeants jusqu’au bout.

 

 

Retrouvez le Communiqué de Presse de GayLib suite à l’adoption de l’amendement http://gaylib.org/don-du-sang-vers-la-fin-de-la-discrimination-une-premiere-etape-franchie/

Photo du profil de Catherine Michaud
Publié par
J'ai 33 ans, suis cadre bancaire, après avoir fait l'ESC Troyes. Présidente de GayLib Conseillère du 2ème arrondissement de Paris. Secrétaire Nationale UDI aux droits LGBT Membre des Bureaux Exécutif et Politique de l'UDI Vice Présidente de la fédération de Paris du Parti Radical
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (1)
A positif (A+)
  • Par SG70 07 Mai 2015 - 18 H 47
    Photo du profil de SG70

    Pour le coup je suis retourné voir les critères car je comprenait pas ce refus, je suis tombé sur un article du figaro ou l’on lit :
    "L’interdiction de donner son sang est également stricte pour les personnes ayant été transfusées.
    "Ici, on anticipe la possibilité que le donneur ait été contaminé, lors de sa transfusion, par une maladie émergente que nous ne savons pas encore détecter. L’idée étant d’arrêter la chaîne de transmission entre transfusés""
    Alors je m’était souvent dit que la France ne saurais plus m’étonner avec ces lois débiles mais la quand je vois une récurrence pareille fondé sur le principe de précaution je dois avouer que ben si la France trouve encore moyen de me sidérer par ses législations ineptes…

     
  • ajouteZ VOTRE réaction